Catégories
Actualités Tech et startup

Julien Foussard revient sur les différentes étapes pour organiser une levée de fonds

En tant qu’investisseur, entrepreneur et spécialiste de la tech, Julien Foussard est un habitué des levées de fond.

Il nous décrit aujourd’hui les étapes indispensables à connaître afin d’organiser une levée de fonds.

La levée de fonds étant un moment long pouvant aller de neuf mois à un an, il est nécessaire avant de s’y engager de connaître les différentes étapes à franchir.

Julien Foussard insiste sur l’importance de la préparation

Julien Foussard nous rappelle en premier lieu que le plus important dans l’organisation d’une levée de fonds est la préparation.

Le contact avec les investisseurs n’est pas à prendre à la légère et nécessite de connaître un certain nombre de pré-requis. En premier lieu, veillez à votre présentation, sur le fond et dans la forme. Votre site internet doit par exemple être mis à jour, de même que vos différents documents doivent être travaillés.
Plusieurs documents sont indispensables dans la préparation rappelle Julien Foussard.

En premier lieu, l’executive summary qui constitue le résumé du dossier qui permettra de présenter le projet aux investisseurs et d’en évaluer la crédibilité et le potentiel. Par ailleurs, votre « pitch » ou diaporama de présentation doit avoir été préparé à l’oral de manière à ce que vous soyez certain d’être suffisamment convaincant et percutant. Le business plan est un fichier qui vous permettra de donner une présentation détaillée du projet et des tableaux d’états financiers. Enfin, Julien Foussard rappelle qu’il est indispensable que vous prépariez la « due diligence », autrement dit l’ensemble des documents annexes qui permettront de vérifier votre situation ou celle de votre entreprise.

Julien Foussard souligne également qu’il est important d’être entouré des bonnes personnes, et dans le cas d’une levée de fonds, d’experts en la matière qui sauront vous conseiller et vous accompagner. Pensez également à disposer de références clients qui pourraient être contactés.

Une fois la préparation faite, vous entrez ensuite dans la phase d’approche.

Les étapes décrites par Julien Foussard

Bien cibler les investisseurs : les conseils de Julien Foussard

La rencontre avec les investisseurs se déroule selon plusieurs étapes.

En premier lieu, il est indispensable d’établir la liste des « cibles » avec lesquelles vous souhaitez entrer en contact. Cette liste va être établie selon les critères qui les définissent ainsi que le stade de développement de l’entreprise. Pour vous préparer à cela il est nécessaire d’être au fait des secteurs d’intérêt et des stades de maturité des entreprises dans lesquels ils ont l’habitude d’investir.

Une fois la liste des investisseurs définie, l’executive summary doit être envoyé aux investisseurs sélectionnés et le business plan aux investisseurs ayant marqué un intérêt significatif pour votre projet.

Julien Foussard vous conseille par ailleurs de présenter votre projet devant des investisseurs lors d’événements dédiés.

Enfin, l’organisation de réunions individuelles pourra être proposée aux investisseurs qui souhaitent vous rencontrer plus personnellement. Julien Foussard souligne que le premier rendez-vous peut être dans la majorité des cas décisif voire éliminatoire et qu’il est en ce sens indispensable d’y être totalement préparé.

Une fois le premier rendez-vous réussi, vous entrez alors dans une nouvelle phase d’analyse et d’approfondissement.

Julien Foussard vous recommande alors de bien préparer les rendez-vous qui suivent.

Les négociations financières et juridiques analysées par Julien Foussard

Julien Foussard commence par rappeler qu’en cas de décision favorable de la part de l’investisseur d’entrer dans des négociations plus fines, une lettre d’intention est rédigée.
C’est à travers ce document que les conditions de son intervention sont précisées : valorisation de l’entreprise, conditions juridiques et financières sont énoncées.

À la suite des négociations financières et juridiques, le closing a lieu. Il s’agit du moment où le financement est concrétisé par l’investisseur à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire réunie. C’est à cette occasion qu’est signé un pacte d’actionnaires qui les officialise en tant qu « associés/actionnaires » de la société.

En conclusion, Julien Foussard rappelle les différentes étapes d’organisation d’une levée de fonds. Pour la première étape, la préparation des documents et du pitch nécessite trois mois. La rencontre et les échanges sur le projet s’étendent sur une durée de trois à six mois. Enfin, la négociation et la finalisation de l’ensemble du process implique une durée de trois à cinq mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *