Catégories
Actualités Tech et startup

Julien Foussard revient sur les levées de fond majeures du secteur de la tech

Spécialiste de la tech et entrepreneur depuis de nombreuses années, Julien Foussard revient aujourd’hui sur les levées de fond qui ont marqué le secteur au cours des derniers mois.

Rappelons également que le secteur de la tech a tiré son épingle du jeu durant la contexte sanitaire lié au covid-19.
Les GAFA notamment ont connu des records de croissance, à l’image d’Apple qui occupe désormais la place de leader à Wall Street.

Les apports financiers obtenus par les entreprises de la tech leur permettent d’accroître leur croissance sur le territoire français ainsi qu’à l’étranger.

Julien Foussard analyse les levées de fond historiques de la tech

Dans les dernières levées de fond particulièrement marquantes dans le secteur de la tech, Julien Foussard aborde en premier lieu celle de Qonto, la banque pour les professionnels qui a levé plus de cent millions d’euros grâce à Tencent et DST Global. Julien Foussard rappelle également que la startup a, depuis sa fondation en 2016, levé plus de 136 millions d’euros.

Autre levée de fonds notable, cette fois-ci dans le secteur du commerce : la startup Wynd qui a mis au point une plateforme multifonctions destinée aux commerçants pour l’encaissement, la logistique ainsi que la préparation de leurs commandes et qui a ainsi récolté 72 millions d’euros.

Dans le secteur des ressources humaines et de la gestion de paie, c’est l’entreprise Payfit qui est parvenue à lever 70 millions d’euros grâce à l’entrée dans son capital de BPI France et d’Eurazeo.

Julien Foussard souligne enfin la levée de fonds d’une autre plateforme dédiée aux services : l’entreprise Younited Credit qui a levé 65 millions d’euros (après une levée de fonds de déjà 40 millions en septembre 2017).

Enfin, deux autres entreprises ont connu des levées de fond de 40 millions d’euros, dans des secteurs très différents : Alan et Lydia.

La première entreprise est spécialisée dans le domaine de la santé puisqu’elle propose une assurance vie destinée aux entreprises et travailleurs en entreprises.
Lydia est quant à elle devenue incontournable dans le service de paiement et devrait grâce à l’argent récolté développer des services inédits tels que l’assurance mobile et les prêts instantanés.

Ces levées de fond s’inscrivent dans un contexte prometteur pour la tech : le secteur prend de plus en plus d’importance et a démontré son caractère incontournable, notamment dans le contexte sanitaire actuel. Pendant le confinement, l’ensemble des services ayant été permis à distance ainsi que l’utilisation des nouvelles technologies se sont révélés indispensables afin de maintenir le contact avec ses proches et de poursuivre ses activités professionnelles.

julien foussard
La hausse des revenus des GAFA

Julien Foussard revient sur le rôle de la tech pendant le confinement 

Si Julien Foussard avait déjà abordé le rôle et les progrès permis par le digital, notamment pour les entreprises, la période de confinement a marqué un rebond de l’intérêt pour ce secteur.

Les entreprises ayant anticipé le rôle joué par les nouvelles technologies de même que le progrès qu’elles permettent n’ont pas vécu le confinement de la même manière.

De même, les entreprises spécialisées dans la tech, et notamment les GAFA ont démontré leur résistance et confirmé leur puissance.

Tandis que plusieurs secteurs d’activité ont été complètement à l’arrêt, Amazon, Facebook et Apple ont connu une importante croissance de leurs activités.

Le plus gros succès a été enregistré par Amazon qui a connu une hausse de ses ventes de 40% récoltant ainsi 88 milliards de dollars. Julien Foussard souligne par ailleurs que l’entreprise de Jeff Bezos a procédé au recrutement de 175 000 salariés au cours des derniers mois.

Pour Apple, le besoin d’échanges et de connexions avec le monde extérieur pendant le confinement a provoqué une explosion des ventes des produits phares de la marque (Mac, iPhone et iPad notamment) : l’entreprise connaît une hausse de ses ventes de 11% en comparaison avec l’année dernière et des revenus s’élevant à près de 60 milliards de dollars conclut Julien Foussard.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *